Même si le WordPress est déjà un système très sûr, il est tout de même important de noter qu’il peut arriver qu’une faille de sécurité mette en danger votre site. Nombreuses sont les mesures de sécurité que vous pourrez mettre en place pour optimiser la sureté de votre site, découvrez lesquelles.

Les habitudes à avoir

L’une des premières habitudes à adopter pour sécuriser votre WordPress est certainement la mise à jour régulière de votre compte. À chaque fois que des mises à jour sont proposées sur votre tableau de bord, n’hésitez pas à les installer. Toutefois, conserver une sauvegarde de l’ancienne version avant l’installation afin de pouvoir y revenir si la nouvelle version n’est pas compatible avec votre site. Vérifiez par ailleurs que les plug-ins et thèmes sont mis à jour régulièrement. N’hésitez pas à supprimer ceux qui ne sont plus utiles.

Prendre les bonnes habitudes en matière de mots de passe peut également s’avérer primordial. Modifier les régulièrement, opter pour un mot de passe difficile à trouver et surtout n’utiliser jamais admin comme nom d’utilisateur. Par ailleurs, limiter le nombre de fois où un utilisateur tentera de se connecter pour rendre difficile l’accès au hacker.

Limitez les droits d’utilisation

Pour garantir la sécurité de votre plateforme CMS, sachez qu’il n’est pas nécessaire de vous connecter en tant qu’administrateur si vous n’avez pas d’opération d’entretien à réaliser. Il s’agit d’une règle d’or à respecter pour optimiser la sécurité de votre WordPress.

Pour ce qui est des comptes, attribuez-en un à chaque membre de l’équipe en fonction de son rôle. Le compte gestionnaire (administrator) peut gérer toutes les actions sur le site (mise à jour, création de comptes et utilisateurs, modification du code…). Limitez donc l’accès autant que possible. D’autres comptes comme Rédacteur, Auteur, Contributeur et Abonné devront être créés pour le bon fonctionnement du site, mais assurez-vous de limiter leurs actions.

Vérifier, surveiller et rester sur vos gardes

Régulièrement, pensez aussi à réaliser des analyses de sécurité sur votre compte WordPress. Installez un antivirus pour analyser vos codes, plug-ins, fichiers du noyau et autres composants.

Surveillez constamment votre tableau de bord pour vérifier ce qui s’y déroule. Par ailleurs, utilisez le protocole https pour une connexion plus sûre. De cette manière, tout sera chiffré et vous pourrez les vérifier à tout moment.

Il faut également rester constamment prudent en mettant en œuvre des habitudes comme :

–          Éviter de se connecter en administrateur avec un réseau Wi-Fi

–          Utilisez une connexion de confiance et le réseau privé virtuel ou RPV

–          Ne faites pas confiance au contenu de vos utilisateurs

–          Partez toujours sur l’hypothèse que vous pourrez vous faire pirater à tout moment